Mitsch Jean-Francois

liste de diffusion mitsch.be

coordonnées: mitsch jean-francois, mitsch@mitsch.be (32)495298815 Facebook: https://www.facebook.com/mitschjf http://blog.mitsch.be http://www.enercoop.be

MITSCH Jean-Francois, l'actualité

Energies renouvelables
http://eoliennes-wallonie.energies-dyle.be/
http://www.energies-dyle.be/
http://economies.energies-dyle.be/
http://porcheries-en-wallonie.blogspot.be/

http://www.enercoop.be

Pétition éoliennes-Citoyennes:
http://www.mitsch.be/petition

Genappe
http://genappe-environnement-economie-social.blogspot.be/
http://sucrerie-genappe.blogspot.be/

Nivelles
http://eoliennes-nivelles.blogspot.be


* Email:
   Nom complet:
* Format:


Coordonnées: mitsch jean-francois,
mitsch@mitsch.be (32)495298815

Ma librairie:
http://astore.amazon.fr/mitsch-selection-21/

VIVA FAVELA: Riches et pauvres sont les faces d’une même pièce de théâtre




Le projet de Joaquim MELO est déclinable partout sur la terre, son témoignage dans VIVA FAVELA c’est le partage d’un projet accessible à tous et qui peut nous rendre un peu d’humanité. Riches et pauvres sont les faces d’une même pièce de théâtre. A nous de choisir si nous osons maintenant regarder dans les yeux nos voisins, nos amis, et retrouver ensemble une économie réelle basée sur le travail les échanges et la dignité humaine. 
MERCI pour ce partage, lecture de l’été 2012 pour moi. MITSCH Jean-François

http://astore.amazon.fr/mitsch-selection-21/detail/2749911125

Agriculture, alimentation, habitat, construction, énergies,
le potentiel d’emplois à Genappe est énorme.

Dans le cadre des mardis de PACAGE, le 19 juin 20h, Jean-François Mitsch présentera un plan emplois local basé sur l’exploitation de nos ressources en agriculture, en construction et en énergies renouvelables à Genappe: le potentiel est de plusieurs centaines d’emplois.

Presque toutes les activités économiques sont fondées sur l’utilisation et la transformation de ressources finies sur une planète finie. L’accès aux ressources fera des gagnants et des perdants et de gros dégâts sociaux en perspective. D’ailleurs on utilise aussi les termes de « ressources humaines ». N’est-il pas parfaitement hypocrite de faire croire que tout le monde peut être bénéficiaire d’un système de croissance basé sur l’esprit de conquête, la compétition et la marchandisation du monde ? Pour développer une commune durable, il faut partir de nos ressources locales et les mettre en œuvre en fonction des besoins et aspirations légitimes de la population. La baisse du pouvoir d’achat amène le consommateur à une réflexion sur ses modes de consommation, et en première ligne sur son alimentation. Il est à la recherche de produits qui allient qualité, attractivité du prix et respect de sa santé.
Pour trouver une solution à cette équation, il faut se tourner, par exemple, vers une alimentation plus durable, c’est-à-dire qui prend en compte les impacts sociaux, économiques, environnementaux et sur la santé qu’elle devrait nourrir et préserver. Pour cela, il faut, d’une part, que les filières "durables" existent et puissent se développer et d’autre part, que le consommateur soit correctement informé et sensibilisé afin de modifier ses modes de consommation.
Bien que très dépendante des décisions prises à l’échelle européenne, la Région wallonne dispose de marges de manœuvre pour encourager des filières plus centrées sur les besoins alimentaires et nutritionnels, mais aussi pour favoriser l’agriculture selon un modèle plus autonome, plus respectueux de l’environnement et créateur d’emplois. La commune peut dans ce contexte être un acteur non négligeable des actions sur le terrain et de la mise en réseau.
Les filières courtes (du producteur au consommateur), qui répondent à ces critères tout en favorisant les producteurs et produits locaux, sont pourtant encore marginales.

Malgré une situation alarmante, les dommages à long terme d’une économie non soutenable sont maintenant perceptibles. Aux dégâts sociaux s’ajoute les risques sur la santé et l’environnement en général (OGM, nanotechnologies, bioterrorisme, forage off-shore, nucléaire...). Abordons aujourd’hui les solutions à l’échelle de notre commune.

Conférence de MITSCH Jean-François (0495298815), le mardi 19 juin 2012 à 20h.
Entrée libre, salle de Vieux Genappe Chaussée de Nivelles, 99

Plus d’informations :www.energies-dyle.be - Grappe Belgique, www.pfsa.behttp://blog.mitsch.bewww.pacage.be
sur Facebook http://www.facebook.com/events/461552947192507/

Fukushima ne fait que commencer

Collecte de fonds pour le prochain film d'Alain de Halleux : "Je me suis engagé depuis 6 ans dans la lutte qui consiste à informer sur les dangers et les conséquences de l'atome afin qu'un accident ne se produise jamais chez nous. Sans votre contribution, mon projet ne peut se terminer. Or les TV arrêtent de subventionner des films sur le sujet, car, disent-elles, le sujet n'intéresse plus personne. Cela dit, pour avoir étudié Tchernobyl 25 ans après, je sais que Fukushima ne fait que commencer." 
Voir la maquette du film : http://igg.me/p/110151
Souscrire financièrement au projet: http://igg.me/p/110151
Plus d'information sur le travail d'Alain:
RAS
est un docu sur les travailleurs du nucléaire (2008). Voici des extraits: http://www.dailymotion.com/video/x9owq5_r-a-s-nuclaire-de-alain-de-halleux_shortfilms

CHERNOBYL 4EVER
est un docu sur tchenrobyl 25 ans après. Voici la bande annonce: http://videos.arte.tv/fr/videos/bande_annonce_d...

ANTOINE CITOYEN
est une série de 21 épisodes comiques: www.antoinecitoyen.eu 

RECITS DE FUKUSHIMA
est une série de 8 épisodes de 8' sur le site d'ARTE: http://fukushima.arte.tv et en Belgique sur www.rtbf.be/fukushima

MON BLOG
  http://message.in.a.bottle.over-blog.com/#

CARNETS DE VOYAGE (OCTOBRE)
http://message.in.a.bottle.over-blog.com/article-carnet-de-voyage-87627327.html
 

éoliennes: Développement durable, ou poudre aux yeux ?


Eoliennes: Développement durable, ou poudre aux yeux ? Les avis divergent ! C’est la question à laquelle nos intervenants, adhérents et opposants à l’éolien, vont tenter de répondre. Parmi eux :
Nous vous attendons nombreux pour poser une multitude de questions à nos invités lors du débat, animé par Max Zimmermann, qui suivra les exposés de chacun.

Intéressés ? Retenez donc les informations pratiques qui suivent : le 5 juin à 20h
Salle paroissiale de Baulers, 3 rue de l’Eglise 1401 Baulers (Nivelles).

Info et réservations au 010/816181 ou sur blogflahaut@hotmail.com

Festival de « L’amour en vers », samedi 26 et dimanche 27 mai 2012

©2011 Michel Raj
2 jours de plaisir et de douceur. Gratuit et convivial
A la Ferme de la Baillerie à Bousval (rue Try au Chêne 1470 Genappe)

http://www.facebook.com/events/406578972697152/

Au programme, des ateliers découverte le samedi 26 de 13 à 18h suivi de spectacles, concerts acoustiques et animations pour petits et grands qui se poursuivront le dimanche 27 de 13 à 18h.

Programmation diversifiée: concerts, spectacles de rues, balades nature, ateliers, contes... Les différentes animations sont présentées à hauteur du public, sans barrière ni tabou, le plus naturellement possible.

Pour cette 7e édition du festival (vidéo sur tvcom), le festival s’encre à Bousval en renforçant les partenariats locaux. Ceci afin de permettre a chacun de s’approprier l’événement et d’ouvrir le festival à tous ; plasticiens, Conteurs, Artisans, Jongleurs, Associations, Chanteurs, Groupes, Fanfares, Bonimenteurs, Clowns...

Le festival s’intègre à l’environnement et non de s’imposer à lui. L’objectif étant de sensibiliser un large public au respect de l’homme & de l’environnement. Le concept du festival vise à démontrer qu’il est possible de développer une manifestation culturelle dans une optique de développement durable. L’Amour en Vers accessible à tous les âges; le but est de faire de ce festival un véritable lieu de rencontre. Vidéo de l'édition 2011 http://www.tvcom.be/index.php/emissions/dbranche/6553

Samedi 26 mai de 13h à minuit:
Ateliers et animations
-       De 13h à 15h: Ballade nature et cueillette
-       De 15h à 16h30: Ballade des amis de Bousval
-       A 14h et 15h: Fabrication de produits d'entretien et cosmétiques naturels
-       Dès 13h : atelier enfants/parents (par les clochettes de Sagano ASBL)
-       Dès 14h: animation cirque et sérigraphie de la VZ (maison des jeunes de Wavre)
-       A 17h: Visite de la chèvrerie
De 16h à 18h: Rencontres et débats : Avec la participation des Amis de Bousval, le SEL Genappe système d’échange local pour une bourse d’échange et une rencontre avec les membres – , le VAP – voiture à plusieurs. Le Centre culturel dans la cadre du « Forum Culture et vous ».

Concerts & spectacles
-       18h: Olivier Mahiant
-       19h: Vincent Treuttens
-       20h: Gammes des tavernes
-       21h: Natafée
-       22h: Nihilobstat
-       23h : Jam session
Une auberge espagnole est prévue pour le repas du samedi soir.

Dimanche 27 mai de 13h à 18h
Concerts & spectacles
-       13h: Fakiratus
-       14h: Sega
-       15h: Les Trous d'Badhour
-       16h: La beuzaaasse des ménestrels
-       17h: Nestor et Rastor
Ateliers et animations
-       Dès 13h : atelier enfants/parents (par les clochettes de Sagano ASBL)
-       15 h : Visite de la chèvrerie
-       Associations présentes
Avec participation exceptionnelle du TofThéâtre (marionnette) tout le dimanche après midi
Avec la présence de Blévert pour découvrir le jus d’herbe de blé www.blevert.com

Plus d'info sur le site www.lrderien.be

Contacts presse

Tanguy Descantons de Montblanc: tanguy@lrderien.be     0494/20.16.97
MITSCH Jean-François 0495298815 mitsch@mitsch.be

L’asbl lrderien :

Cette édition 2012 s’inscrit encore et toujours dans le partage des plaisirs simples et naturels. L’Amour en Vers, pionner des festivals Bio-acoustique du début du 3e millénaire, s’invitera pour la 3e fois et avec précaution dans le magnifique environnement de la ferme de la Baillerie.

L’rderien des activateurs de plaisir.
Des gobelets sous caution, des cendriers de poche, des toilettes sèches, une invitation au co-voiturage, à l’utilisation de ses gambettes et aux transports publics (bon pour une boisson gratuite en échange du titre de transport)

Eoliennes: Un moratoire ou la bagarre ! N'est-il pas temps que la Wallonie redresse la tête ?

J’ai eu « la chance » de participer comme expert à la cellule éolienne (processus consultatif qui devait fixer les bases du nouveau cadre de référence éolien en Wallonie). J’avais indiqué que je ne prendrais plus position via la presse avant la fin des travaux, mais vu les propos repris par certains acteurs qui développent des arguments pour servir exclusivement leurs intérêts financiers, je me devais sortir de ma réserve.

Dans mon analyse sur l'éolien en Wallonie (http://www.mitsch.be/Eoliennes-scandale-en-wallonie-mitsch.pdf), je propose d'autres pistes que les 2 extrêmes citées : moratoire ou bagarre, tout est dans la nuance.

Ceux qui sont mis en cause par mes arguments les rejettent en bloc (promoteurs, facilitateur et quelques coopératives dont pour certaine je suis membre). C'est normal quand il n'y a pas de débat et surtout quand on touche le point sensible : l'argent. Point qui n'a pas été abordé ces dernières années !!! En plus, aucune vision sociétale ne se dégage de cet enjeu symbolique qu’est l’éolien avec en plus les changements visuels que ces usines apportent sur notre territoire, tout le monde cherche à diviser pour régner en maitre à l’échelle locale sans résoudre les enjeux sociétaux nécessaires pour atteindre un véritable développement durable et solidaire en Wallonie.

Mes propositions reçoivent un soutien grandissant des acteurs associatifs, des pouvoirs locaux et des citoyens en comptabilisant 7000 signatures pour la pétition «Eoliennes citoyennes » http://www.mitsch.be/petition/
De plus en plus d’« opposants » accompagnent cette proposition, résignés devant la part importante prévue par l’éolien onshore dans les objectifs 2020 de la Région wallonne dans laquelle elle ne prend pas de participation, alors qu'elle finance via des intercommunales des projets éoliens offshore.

En Résumé: Dans la période que nous traversons pouvons-nous d’un côté abandonner les recettes de l’éolien et de l’autre réduire nos moyens pour les PME, la culture, l'enseignement, les infrastructures, la solidarité, etc. La population ne comprendra pas ce double langage.

Ce n’est pas quelques petites taxes communales qui rempliront les caisses vides de nos communes avec les réductions budgétaires que nous devons prévoir. (ex : Bastogne: http://www.dhnet.be/regions/namur-luxembourg/article/375211/bastogne-taxe-les-eoliennes.html) 15.000 € taxe contre 500.000 € chiffre d’affaire par année par éolienne qui dégage 80% de marge brute (avant remboursement du crédit) sans création d’emploi et presque sans impôt… c’est un bénéfice de plus de 5 millions d’euros sur la vie d’une éolienne, si le prix de l’énergie n’augmente PAS. ?

Il faut aller vite maintenant, l'enjeu plus que jamais porte sur la période de transition (depuis 2010). Puisque les "acteurs" affirment qu'ils peuvent réaliser les quotas 2020, pour 2016, rien qu'avec les projets en cours sans un nouveau décret (cfr lesoir février 2012), mort né, il n'est plus nécessaire et servirait peut-être à remplir les objectifs 2030, qu’il faut encore fixer !!! En attendant, la Wallonie perdrait quelque 5 milliards de revenus (1000 éoliennes) (refacturés aux consommateurs via la facture d’électricité...).

En attendant, les quotas de certificats verts prévus par le gouvernement contribuent à sécuriser les acteurs sans les obliger à partager équitablement. On institue un mécanisme conçu il y a 12 ans qui ne tenait pas suffisamment compte du prix de l’énergie et de la situation socio-économique. Faut-il maintenir ce mécanisme, si oui oser réguler et appliquer les critères prévus pour limiter la spéculation :? (Le mécanisme du certificat vert était conçu pour aider le renouvelable à atteindre un prix de vente de 100 euros le MWh et une rentabilité sur investissement de 8%…)

En Conclusions : L’enjeu de l’éolien (production électrique, réduction de CO2) n’est rien à court terme en regard d’une reprise en main d’une filière courte du producteur au consommateur (dans le cadre du marché libéralisé de l’électricité). Ce débat est la clé, mais voulons-nous aborder les questions qui en découlent ? Quand les associations de consommateurs, les syndicats, les PME, les associations avanceront-ils des propositions ? Que dire de la position de l’union des villes et des communes ? N’est t’il pas temps que tous les acteurs puissent se retrouver autour d’une table pour confronter leurs positions et dégager ensemble une solution ? Et ne pas laisser les spéculateurs mener le jeu.

Faites-vous une opinion individuelle, je suis disponible pour des informations complémentaires et pour un débat contradictoire.

N'est-il pas temps que la Wallonie redresse la tête ?

Merci pour vos commentaires et réactions, bonne semaine à vous,

Mitsch Jean-François, 0495298815 - mitsch@mitsch.be

http://eoliennes-wallonie.blogspot.be


Annexe :
Lisez le dossier choc ci-joint pour comprendre tous les enjeux cachés, les problèmes mais aussi des propositions. Télécharger le dossier en direct
http://www.mitsch.be/Eoliennes-scandale-en-wallonie-mitsch.pdf

Conférences : 22 avril 11h Valériane Bruxelles
Croissance & décroissance : analyse des opportunités citoyennes

Conférence du 26 avril 2012 20h à Genappe
Créer des emplois avec 100% d’énergies renouvelables : le cas de Genappe
http://energies-dyle.blogspot.be

Je donne 2 autres conférences sur demande
1) Eoliennes les enjeux
2) Economie & Energies (le lien entre l’économie et l’énergie)



Contact: Mitsch Jean-François 0495298815 mitsch@mitsch.be

Dernier débat télévisé sur matele.be
http://energies-dyle.blogspot.be/2012/03/eolienne-communes-le-debat.html

Les éoliennes ont de l'or dans les ailes en Wallonie: scandale financier, manque de souffle citoyen...

Télécharger le dossier
http://www.mitsch.be/Eoliennes-scandale-en-wallonie-mitsch.pdf
eoliennes-mitsch-2.jpg
(...) "Tous ces éléments mis bout à bout laissent penser qu’une stratégie se trouve derrière tous ces événements. Les enjeux financiers sont importants, et vont beaucoup plus loin que le seul projet éolien wallon, il concerne le bilan de la libéralisation et la possibilité des régions de reprendre en main leur destin, ce que certains ne souhaitent pas. Faudra-t-il une enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur ce secteur aux mains de quelques spéculateurs, les mêmes qu’on retrouve derrière les lobbies ?…(...)"
Lisez le dossier choc ci-joint pour comprendre tous les enjeux cachés, les problèmes mais aussi des propositions


Télécharger le dossier
http://www.mitsch.be/Eoliennes-scandale-en-wallonie-mitsch.pdf

Dernier débat télévisé sur matele.be
http://energies-dyle.blogspot.be/2012/03/eolienne-communes-le-debat.html